logo 300 191 Accueil

Association Française de Thérapie InterPersonnelle

La thérapie interpersonnelle

basée sur l’attachement

La thérapie interpersonnelle est une thérapie brève, limitée dans le temps, développée à la fin des années 1970 et présentée dans un manuel en 1984 par G. Klerman. Elle a fait l’objet de nombreuses validations et elle se trouve dans les recommandations internationales en tant que traitement actif de la dépression. Pourtant, elle reste peu connue. L’une des raisons de cette diffusion limitée pourrait être en lien avec ce manuel qui semble surtout adapté à la recherche. De même, la théorie de l’attachement, qui représente la base conceptuelle de référence pour la thérapie interpersonnelle, n’est pas abordée au niveau du processus thérapeutique. Or, plusieurs études ont démontré que les styles d’attachement sécures expliquent en grande partie la qualité des relations interpersonnelles et le bien-être psychologique que les individus en retirent.

En outre, l’attachement est de plus en plus présent dans des approches différentes, aussi bien longues que brèves, dans la mesure où il ouvre des perspectives thérapeutiques très prometteuses. L’objectif de cet article consiste à expliquer en quoi l’intégration du concept bowlbien à la thérapie interpersonnelle classique apporte un éclairage permettant de mieux appréhender les décompensations dépressives en lien avec les dysfonctions interpersonnelles. Dans cette optique, nous proposons de présenter notre modèle basé sur l’attachement comportant une articulation psychopathologique et clinique ainsi qu’une régulation émotionnelle interpersonnelle comme levier thérapeutique.

Source : Baÿ-Smadja, M., & Rahioui, H. (2015). La thérapie interpersonnelle basée sur l’attachement: de Klerman à Bowlby. Annales Médico-psychologiques, 173(6), 547-552.

accueil net Accueil

LA THERAPIE INTERPERSONNELLE

Basée sur l’attachement

De Klerman à Bowlby

Contact

13 + 3 =

© 2014-2016 Association Française de Thérapie InterPersonnelle Tous droits réservés